Prêts sur fonds d’épargne
L’épargne de tous au service de l’intérêt général

Une charte de partenariat et 15 M€ de prêts sur fonds d’épargne pour la Guyane

Rodolphe Alexandre, président du conseil régional de Guyane, et Odile Renaud-Basso, directrice générale adjointe du groupe Caisse des Dépôts, ont signé le 2 février une charte de partenariat visant à accroître leur coopération dans les domaines du développement économique et social, sur une durée de 3 ans. Les partenaires ont également signé un contrat de prêt sur fonds d’épargne d’un montant de 15 M€ qui contribuera au financement d’investissements structurants pour le territoire guyanais.

Par la signature de cette charte, la Région Guyane et la Caisse des Dépôts formalisent les principaux axes de leur partenariat afin d’en favoriser la cohérence et la durabilité. Ensemble, les partenaires mettront en commun leurs expertises et outils d’intervention au service de l’attractivité et de la compétitivité du territoire guyanais.

Dans cette perspective, les partenaires s’associent autour de 5 axes principaux de travail :

 garantir la cohésion sociale et l’équilibre territorial de la Guyane

Auprès de la Région qui poursuit son soutien aux acteurs sociaux de l’habitat, la Caisse des Dépôts favorisera la mise en oeuvre de solutions de financement des acquisitions foncières, de développement de logements tout en veillant à la mise en oeuvre de normes environnementales adaptées au climat équatorial. La coopération sera intensifiée pour développer l’offre et améliorer la qualité de l’hébergement des étudiants, avec notamment le lancement du dispositif de garantie locative pour les étudiants.
Les partenaires favoriseront aussi l’émergence des projets d’hébergement et d’outils pédagogiques dans le cadre de la formation professionnelle en alternance (PIA). L’ensemble des moyens seront mobilisés pour développer une offre de formation en alternance de qualité sur l’Ile de Cayenne, l’ouest et l’est de la Guyane.

 favoriser l’accès à l’emploi et soutenir la compétitivité du territoire

La croissance de l’emploi en Guyane ne permettant pas d’absorber la croissance démographique, ce partenariat vise à accompagner les créateurs de micro-entreprises et de TPE, notamment dans le recrutement du premier salarié ; à adapter les outils de financement à la création d’entreprises aux publics et aux structures ; et à développer l’économie sociale et solidaire sur le territoire guyanais.

 désenclaver le territoire par un aménagement structurant

La Guyane s’engage sur un plan d’investissements important pour l’aménagement de son territoire sur 2012-2020. La Caisse des Dépôts se propose d’étudier les projets qui peuvent s’inscrire dans le cadre de l’enveloppe de 20 Md€ qu’elle met à disposition du secteur public local pour le financement de projets structurants pour le territoire, sur la période 2013-2017.

 promouvoir et amplifier la coopération régionale

Les sujets transfrontaliers tant avec le Brésil qu’avec le Surinam pourront faire l’objet d’études préliminaires et de faisabilité grâce à l’appui de la Caisse des Dépôts et de son partenariat avec la Mission opérationnelle transfrontalière.

 préserver l’environnement et préparer l’avenir

Forte de la spécificité de son territoire et du caractère exceptionnel de sa biodiversité, la Région pourra solliciter la Caisse des Dépôts et ses filiales spécialisées pour bénéficier de leurs expertises dans la mise en oeuvre de sa stratégie et de ses actions s’inscrivant dans le domaine de la transition énergie-climat. Par ailleurs, la Caisse des Dépôts étudiera la possibilité de s’associer aux éventuels projets d’investissement souhaités par la Guyane dans le domaine des énergies renouvelables.

Signature d’un contrat de prêt de 15 M€ sur fonds d’épargne

Première déclinaison de la charte de partenariat, un contrat de prêt sur fonds d’épargne a été signé le 2 février pour un montant total de 15 M€ afin d’accompagner les investissements de la Région Guyane en faveur de l’attractivité du territoire guyanais. Inscrit dans le cadre de l’enveloppe de 20 Md€ de prêts sur fonds d’épargne, ce prêt contribuera au financement de la construction du quatrième lycée de Saint-Laurent du Maroni qui doit permettre d’accueillir 1 614 élèves dans les sections d’enseignement général, technologique et professionnel. Ce projet de 30 000 m² prévoit la construction de locaux d’enseignement, d’un gymnase, de logements de fonction, d’un restaurant et d’une cuisine ainsi que d’un internat.

Quant au lycée Melkior Garré à Cayenne, il sera restructuré et réhabilité. Le prêt sur fonds d’épargne permettra également de réaménager une portion de la RN2, fluidifiant la circulation et améliorant ainsi l’aménagement paysager du secteur de Matoury, à la périphérie de la ville de Cayenne