Un prêt de 63 M€ pour l’Etablissement public foncier d’Ile-de-France

La Caisse des Dépôts a accordé en mars 203 à l’Etablissement public foncier d’Ile-de-France (EPFIF) un financement global de 63 M€ de prêts sur fonds d’épargne pour procéder à des acquisitions foncières. Elle a ainsi mobilisé un prêt Gaïa Grand Paris de 47 M€ et un prêt Gaïa foncier court terme de 16 M€.

Cet engagement vis-à-vis de l’EPFIF amorce une relation de partenariat avec la Caisse des Dépôts qui a vocation à accompagner les initiatives volontaristes en termes d’anticipation foncière tournée notamment vers la production de logement social.

Les activités de l’EPFIF s’exercent dans le cadre d’un programme pluriannuel d’intervention qui constitue la base juridique de sa compétence à intervenir au service de l’aménagement du territoire en Ile-de-France.

Par ailleurs, les financements proposés se présentent comme un levier structurant d’aménagement des territoires du Grand Paris. En effet, le prêt Gaïa Grand Paris a été mis en place en anticipation de la signature du ou des contrats de développement territoriaux (CDT) qui auront pu intervenir jusqu’à fin 2013.

Les prêts Gaïa Grand Paris et Gaïa foncier court terme, mis en place par le fonds d’épargne, permettent de financer des actions foncières prévues dans le cadre d’un contrat de développement territorial (CDT) ayant un objectif de production locative sociale d’au moins 25 %.

Dans un contexte de forte mobilisation pour le logement social en Ile-de-France, ce partenariat inédit s’annonce comme une étape emblématique dans la réalisation de l’objectif des 70 000 logements annuels à l’échelle de l’Ile-de-France.