"Un jardin sur le toit" en Lorraine

La Caisse des Dépôts accompagne la ville de Briey par un prêt sur fonds d’épargne de 2,9 M€. Ce prêt PSPL finance le projet architectural de reconstruction d’une école baptisé "un jardin sur le toit".

Guy Vattier, ancien député, maire de Briey, et Laurence Dehan, adjointe au directeur régional de la Caisse des Dépôts Lorraine ont signé le 6 janvier 2015 un contrat de prêt sur fonds d’épargne d’une durée de 25 ans au taux du livret A + 1 afin de financer la construction d’un groupe scolaire Haute Qualité Environnementale, avec pour objectif un niveau de régulation thermique inférieur de 30 % aux normes requises.

Le projet vise la reconstruction de l’école Louis Pergaud sur une surface de 7 400 m². Son coût total de 7,6 M€ bénéficie de subventions de l’Etat, du département de la Meurthe-et-Moselle et de l’ADEME.

L’originalité du principe d’organisation du bâtiment réside dans l’assemblage de plusieurs modules autour d’une rue couverte, avec un clin d’œil à la Cité Radieuse de Le Corbusier dont l’édifice est visible au sud-ouest du projet. Après la Cite Radieuse de Marseille, Le Corbusier avait en effet décliné le concept des Cités Radieuses dans quatre autres villes : Nantes, Berlin, Briey et Firminy.

Le projet architectural baptisé par l’architecte Giovanni Pace « un jardin sur le toit » a également la singularité de proposer des jardins pédagogiques sur le toit de l’école.