Prêts sur fonds d’épargne
L’épargne de tous au service de l’intérêt général

Signature d’une convention de partenariat entre la Caisse des Dépôts, l’Agence de l’eau Adour-Garonne et CDC Biodiversité

Anne Fontagnères, directrice régionale Nouvelle-Aquitaine de la Caisse des Dépôts, Laurent Bergeot, directeur général de l’Agence de l’eau Adour Garonne et Laurent Piermont, Président de CDC Biodiversité ont signé une convention de partenariat sur des actions visant la reconquête de zones humides et la restauration de la biodiversité dans le nord du bassin de la Dordogne. Ce partenariat s’inscrit dans le programme Nature 2050 dont le lancement a eu lieu le 18 octobre 2016.

Le territoire de l’ex-Limousin compte plusieurs milliers d’étangs dont beaucoup sont sans usage et ne font l’objet d’aucun entretien. Cette situation a un impact important sur le milieu aquatique naturel : réchauffement des rivières, interception des orages estivaux, mélanges de populations piscicoles incompatibles, blocage des flux sédimentaires, faiblesse des débits réservés, discontinuité biologique. À cela s’ajoutent, à l’aval des bassins agricoles, l’eutrophisation des plans d’eau et les développements cyanobactériens induits, potentiellement dangereux d’un point de vue sanitaire.
Pour palier cela, l’agence de l’eau Adour-Garonne a mis en place des aides financières permettant d’appuyer l’action réglementaire de l’État qui vise la réduction de l’impact de ces plans d’eau. À ce jour, le résultat reste modeste. Ceci a essentiellement une cause financière. En dépit du taux d’aide de 80%, les subventions accordées par les agences de l’eau aux propriétaires privés laissent à leur charge un reliquat d’autofinancement de 20%.

CDC Biodiversité, dans sa mission en faveur de la biodiversité, souhaite s’associer, avec le soutien de la Caisse des Dépôts, à l’Agence de l’eau Adour-Garonne afin de mettre en place un système d’aide complémentaire en faveur de l’effacement d’étangs. Pour cela, CDC Biodiversité apporte ce financement dans le cadre du programme Nature 2050, qui s’inscrit dans les conclusions et recommandations des conférences internationales sur le climat et sur la biodiversité, notamment la COP 21 tenue à Paris en décembre 2015.

La Caisse des Dépôts propose aux collectivités territoriales son offre de prêts adaptés aux projets soutenus par l’Agence de l’eau, que ce soit dans le cadre des projets d’investissements en eau et assainissement, ou dans le cadre des appel à projets lancés par l’Agence de l’eau.

Au-delà des zones humides, ce partenariat est un premier pas vers d’autres collaborations, notamment autour de la continuité écologique.


Photographie © Agence de l’eau Adour-Garonne