Prêts

PACA : les acteurs régionaux renouvellent leur mobilisation pour le logement et le foncier

[Focus spécial Congrès USH] Le 10 octobre 2018 à Marseille, la préfecture de région, l’Association régionale Hlm PACA et Corse, la Banque des Territoires, l’Etablissement public foncier PACA, Action Logement et l’Anah, ont confirmé, en présence de Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des Territoires, leur engagement collectif en faveur d’une production de logements adaptés aux besoins et d’une attractivité durable des territoires en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Une dynamique collective qui a porté ses fruits

Au regard des résultats positifs mesurés à l’échelle régionale, suite à la signature en 2014 de la « Charte d’engagement pour le logement et de mobilisation du foncier en Provence-Alpes-Côte d’Azur », les principaux acteurs régionaux du logement ont décidé de poursuivre leur mobilisation collective.

En effet, cette charte a été le point de départ d’une dynamique régionale qui a notamment permis en 4 ans : une progression de 30% du nombre de logements sociaux financés dépassant depuis 3 ans la barre des 10 000 logements sociaux (SISAL), l’engagement par près de 15 000 logements sociaux d’une rénovation énergétique (CERC) et l’augmentation de 75 % à 95 % de la part de l’intervention en renouvellement urbain de l’Etablissement public foncier PACA.

Une mobilisation collective à poursuivre avec de nouveaux objectifs

Depuis la charte de 2014, plusieurs éléments questionnent à nouveau les enjeux sur le logement et le foncier :

  • la réforme du secteur Hlm qui engage une nouvelle réflexion sur les modes de production du logement social et sur l’organisation régionale du secteur ;
  • la raréfaction des ressources publiques qui amène à repenser les modèles économiques et redéfinir les modalités d’intervention ;
  • le plan Climat (2017) et le plan de rénovation énergétique des bâtiments (2018) qui placent les enjeux climatiques et énergétiques au cœur des politiques publiques prioritaires.

Dans un contexte où la production de logements reste prioritaire pour l’attractivité régionale et où la demande en nouveaux logements, notamment sociaux, ne cesse d’augmenter, les partenaires ont donc souhaité poursuivre leur engagement avec pour objectifs de :

  • construire une vision stratégique du territoire
  • soutenir une production de logements adaptés aux besoins
  • agir sur le parc existant et le renouvellement urbain
  • faciliter les parcours résidentiels et la mise en œuvre du Plan Logement d’Abord
  • poursuivre la mobilisation de tous au service du logement et du foncier
  • valoriser les savoir-faire de notre région et promouvoir l’innovation

Pour mener à bien cette nouvelle mobilisation pour le logement, les signataires invitent tous les autres partenaires volontaires à s’associer à leur démarche.