Prêts sur fonds d’épargne
L’épargne de tous au service de l’intérêt général

Lancement du projet immobilier « Les ateliers Jourdan - Corentin - Issoire »

Le conseil régional d’Île-de-France, la mairie de Paris, la RATP, la Caisse des Dépôts et le groupe Amallia ont officiellement lancé les travaux du projet immobilier « Les ateliers Jourdan – Corentin – Issoire », dans le 14e arrondissement de Paris, avec pour objectifs la modernisation du centre bus RATP et la construction de 650 logements.

Un projet immobilier ambitieux

Située entre le boulevard Jourdan, la rue du Père Corentin et la rue de la Tombe-Issoire, la vaste parcelle de 2 hectares présente trois façades sur rues qui seront développées par trois agences d’architectures dans le cadre d’un programme faisant la part belle aux logements et à l’industrie.
Pour agrandir et moderniser son ancien équipement industriel datant du début du XXe siècle, la RATP a développé un programme immobilier complexe. Ce dernier prévoit la construction de 650 logements (dont 350 logements étudiants, 170 logements sociaux, 90 logements privés) au-dessus d’un « centre bus » agrandi, modernisé, et de plus grande capacité (50 places de remisage supplémentaires, soit 195 au total).

www.lesateliersjourdan.fr

Un exemple de la politique de valorisation immobilière du groupe RATP

Cet ambitieux projet de 145 M€ au total (hors foncier) rassemble tous les ingrédients de la politique immobilière de l’entreprise publique : densification de la ville, mixité fonctionnelle et sociale (2/3 de logements sociaux), pérennité des sites industriels au cœur des agglomérations et attention particulière portée à la forme urbaine par le moyen de concours d’architecture réunissant les parties prenantes.

Econome en énergie, rationnel en construction, ce programme présente l’intérêt de voir un équipement public financé par les cessions des volumes fonciers aux constructeurs : une crèche, une halte-garderie, un local associatif et un parking.

Cette politique répond par ailleurs à une ambition économique : financer la quasi-totalité de la modernisation de ses sites industriels par la rente foncière. Les 48 M€ nécessaires à la reconstruction du « centre bus » sont financés par l’opération immobilière en surface.

Partenaires et financeurs

Logis-Transports, filiale du groupe RATP, est désignée maître d’ouvrage unique et gère l’opération pour le compte des différents acteurs : la RATP, la SEDP - filiale immobilière du groupe RATP - et la Ville de Paris.

La Caisse des Dépôts accompagne Logis-Transports dans cette opération par des prêts Gaïa de portage foncier pour un montant de 33,5 M€ sur 3 ans. Au terme d’une première phase de travaux (réalisation du "centre-bus" en infrastructure), de nouveaux prêts sur fonds d’épargne de très long terme viendront financer la construction des logements sociaux (170 logements familiaux et 350 logements étudiants) en superstructure.

Ce partenariat illustre l’engagement de la Caisse des Dépôts aux côtés des bailleurs franciliens et de la Ville de Paris afin de développer une offre de logements « pour tous ».

En 2014, la Caisse des Dépôts a signé sur le périmètre de Paris 837 M€ de prêts sur fonds d’épargne pour la construction et l’amélioration de logements sociaux ainsi que de résidences sociales.