La résidence des Célestins, un modèle de projet intergénérationnel

Faire cohabiter dans un même lieu des jeunes travailleurs et des personnes âgées. C’est le défi relevé par la résidence des Célestins, maison des générations de 92 logements située au 30/32 quai des Célestins dans le 4e arrondissement de Paris. La Société d’économie mixte Elogie, maître d’ouvrage, en partenariat avec les associations ALJT et Coallia, a pu concrétiser ce projet ambitieux grâce aux prêts sur fonds d’épargne de la Caisse des Dépôts, investie pleinement dans les questions d’habitat spécifique.

La Caisse des Dépôts au cœur de l’habitat spécifique

La crise du logement se cristallise plus particulièrement aux extrêmes, qu’il s’agisse de l’offre de logement, de la pyramide des âges ou de l’échelle sociale. Répondre aux besoins qui concernent des populations spécifiques constitue pour la Caisse des Dépôts une de ses missions les plus emblématiques au service de l’intérêt général. Le Groupe concentre en effet son action sur quatre transitions stratégiques pour le développement à long terme de la France : les transitions territoriale, écologique et énergétique, numérique et démographique.
Dans le cadre du projet de la résidence intergénérationnelle du quai des Célestins, la Caisse des Dépôts a accordé à la Sem Elogie deux prêts, un prêt locatif à usage social (PLUS) et un prêt logement aidé d’intégration (PLAI) d’un montant total de 2,8 M€.

Un vrai projet intergénérationnel en plein Paris

Transformer des bureaux de services de la ville de Paris et rassembler deux immeubles de 6 étages, l’un haussmannien datant de la fin du 19e siècle, l’autre dans le style art-déco de 1929, ne va pas de soi. Ce chantier a nécessité 22 mois de travaux de réhabilitation lourde, associant les critères thermiques du Plan climat de la ville de Paris, et les critères architecturaux du plan de sauvegarde et de mise en valeur du Marais.
La résidence des Célestins a ouvert en 2014 et est totalement occupée à ce jour. 45 logements, dédiés aux jeunes travailleurs, sont gérés par l’association ALJT, et 47 pour personnes âgées le sont par l’association Coallia.

Le programme a pour objectif de favoriser le « vivre ensemble ». Les logements sont bien différenciés : les personnes âgées habitent dans le bâtiment art-déco et les jeunes travailleurs de le bâtiment haussmannien. Les espaces communs sont quant à eux mutualisés, offrant de vrais moments de partage entre les générations : la salle polyvalente, cœur de l’opération, la salle de sport et la « cyber-papothèque », combinant bibliothèque et lieu d’échange, comptent parmi les plus belles illustrations de cette volonté.