La métropole Aix-Marseille-Provence, la Ville de Miramas et la Caisse des Dépôts se mobilisent pour une redynamisation globale - logements, commerces, tourisme - du centre ancien de Miramas

Jean-Claude Gaudin, président de la métropole Aix- Marseille-Provence, maire de Marseille et vice-président du Sénat, Frédéric Vigouroux, maire de Miramas, Marc Abadie, directeur du réseau et des territoires de la Caisse des Dépôts et Richard Curnier, directeur régional de la Caisse des Dépôts Paca ont signé, le 15 novembre au Sénat, la première convention « centre démonstrateur » impliquant une métropole, pour trouver des solutions concrètes en faveur de la revitalisation du coeur de ville et du développement économique du territoire.

Redynamiser les centres-villes

Face aux écarts croissants de développement entre les grandes métropoles françaises et les centres des aires urbaines intermédiaires, la Caisse des Dépôts a lancé, le 30 mars dernier, un dispositif pour la revitalisation des centres-villes, avec la convention« centres ville de demain ». Cet outil vise à déployer des moyens innovants afin de répondre et d’accompagner au plus près des réalités la redynamisation des villes de 20 000 à 100 000 habitants.
Pour affiner au mieux son offre, la Caisse des Dépôts a souhaité lancer des expérimentations dans une dizaine de villes « laboratoires » pour tester de nouvelles solutions. 10 sites ont été choisis, sur la base du volontariat des élus dont Miramas mais aussi Cahors, Lunéville, Châlons-en-Champagne, Vierzon, Nevers, Valence, Perpignan, Flers et Fort de France.
Miramas est la première commune à signer une convention « démonstrateur » avec la Caisse des Dépôts pour une durée de 24 mois reconductibles, avec l’objectif commun de lancer des expérimentations qui tendront à revitaliser le centre ancien.

La Caisse des Dépôts, partenaire du projet « Coeur de Ville »

Le dispositif démonstrateur prend la forme d’une convention-cadre dans laquelle la Caisse des Dépôts s’engage à accompagner les projets du centre historique, en mettant à disposition des acteurs locaux ses moyens de financement en ingénierie, en fonds propres ou en prêts.
La Caisse des Dépôts a ainsi décidé de soutenir Miramas comme site démonstrateur pour sa politique globale et volontariste de reconquête de son centre-ville et sa vision globale et transversale des problématiques : habitat, espaces publics, sécurité publique, équipement, etc.

A travers cette convention, la Caisse des Dépôts s’engage à :

• accompagner financièrement le projet urbain de requalification et de rénovation de la gare et de la place Jourdan, en prenant en charge une partie du coût de l’assistance à maîtrise d’ouvrage ;

• soutenir la rénovation urbaine des logements anciens dégradés et la construction de logements neufs dans le centre-ville en faveur des primo-accédant. La convention prévoit la mobilisation du prêt Gaïa CT pour couvrir l’acquisition du foncier pour la production de logements dédiés à des primo-accédant (25 % des logements a minima) ainsi que le financement d’étude d’opportunité de mise en place d’une Opération de Restauration Immobilière (ORI) ;

• accompagner des projets d’investisseurs en faveur de l’ouverture, dans le centre-ville, d’équipement de loisirs, d’hôtels et de commerces ;

• Apporter un appui dans le traitement des friches urbaines du centre-ville pour y développer une offre de service tertiaire.


Photographie © Mairie de Miramas