La Caisse des Dépôts se mobilise pour la revitalisation du centre-bourg de Lauzerte (Tarn-et-Garonne)

Le 24 février 2017 a été signée la convention de revitalisation de centre-bourg et de développement territorial de Lauzerte en présence notamment de Pierre Besnard, préfet du Tarn-et-Garonne, Sylvia Pinel, députée et vice-présidente de la Région Occitanie, et de la Caisse des Dépôts.

Afin de revitaliser certaines zones rurales et périurbaines, le Ministère du Logement et de l’Égalité des territoires a lancé en 2014 un dispositif expérimental, destiné aux centre-bourgs de moins de 10 000 habitants. Lauzerte a été retenu en juin 2014 parmi les 54 lauréats de l’AMI centre-bourg dont 7 projets lauréats dans la région Occitanie. Faisant partie des 156 plus beaux villages de France, Lauzerte présente des atouts touristiques certains mais son éloignement des grands axes de circulation nuisent à son développement et son attractivité.

Depuis avril 2016, la direction régionale Occitanie de la Caisse des Dépôts s’est mobilisée pour accompagner la commune de Lauzerte et la Communauté du Pays de Serres en Quercy qui sont déterminées à préserver et valoriser ce centre-bourg rural en tant que pôle de richesses, lieu de vie et de culture, d’échanges et de mixité.

La Caisse des Dépôts accompagne ce projet de revitalisation par un engagement financier total de l’ordre de 60 000 € en crédits d’ingénierie (étude en vue de l’installation d’un lieu d’initiative économique et étude pré-opérationnnelle OPAH-RU – cofinancement de la mission de suivi/animation de l’OPAH-RU pour réhabiliter 213 logements sur six ans). L’action de la direction régionale de la Caisse des Dépôts se traduit également par un appui à la structuration d’un projet ambitieux à l’échelle d’une petite commune rurale. L’AMI centre-bourg constitue une opportunité pour mettre en œuvre une intercommunalité de projet et créer, en s’appuyant sur la revitalisation du centre-bourg de Lauzerte, une dynamique plus large de développement sur l’ensemble du territoire intercommunal.

La signature de la convention marque une 1ère étape dans la concrétisation de ce projet territorial dont l’implication des différents acteurs contribue à en faire un laboratoire et une référence pour revitaliser les centres-bourgs en déprise au niveau régional.