Prêts sur fonds d’épargne
L’épargne de tous au service de l’intérêt général

Haut-Bugey : signature du protocole de préfiguration de renouvellement urbain

Le protocole de préfiguration des projets de renouvellement urbain du Haut-Bugey a été signé à Oyonnax, en présence d’Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, Arnaud Cochet, préfet de l’Ain, Jean Deguerry, président de la Communauté de Communes du Haut-Bugey (CCHB), Michel Perraud, maire d’Oyonnax, Jean-Jacques Arbant, maire de Bellignat, Barbara Belle, directrice de la délégation Lyon à la direction régionale Auvergne-Rhône-Alpes de la Caisse des Dépôts, et Marc Gomez, directeur général de Dynacité.

Créée en 2014, la Communauté de Communes du Haut-Bugey est née de la fusion de 4 communautés de communes (36 communes et 60 000 habitants). Son territoire présente des dysfonctionnements marqués par les carences inquiétantes de cohésion sociale et une fragilisation d’une partie de son tissu industriel.

L’objectif des acteurs locaux est d’inscrire le quartier de la Plaine (Oyonnax) comme un pôle de centralité de proximité, complémentaire du centre-ville, de conforter la vocation résidentielle du quartier de la Forge dans un environnement de qualité, et enfin de consolider le quartier du Pré des Saules à Bellignat dans sa double vocation de quartier résidentiel et de pôle commercial complémentaire du centre-ville. Portée par l’implication du conseil citoyen et plus généralement par les habitants, cette démarche place au centre du débat participatif et citoyen la rénovation si ambitieuse de ces quartiers.

Le protocole cofinancé par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) s’inscrit dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). Dans cette perspective, la Caisse des Dépôts participera à hauteur de 20 % dans la réalisation d’une étude à vocation urbaine et sociale aux côtés de l’ANRU, au bénéfice des quartiers de la Plaine – La Forge à Oyonnax d’une part, et du quartier du Pré des Saules à Bellignat d’autre part. En amont, la Caisse des Dépôts avait déjà participé au financement d’une partie des études réalisées dans le cadre de la préparation du contrat de ville.

La Caisse des Dépôts cofinancera également aux côtés de l’Agence nationale de l’Habitat (ANAH), de la ville d’Oyonnax et de la CCHB, une seconde étude de diagnostic qui porte sur 8 copropriétés dégradées (7 sur Oyonnax et 1 sur Bellignat) présentant des niveaux de fragilités variés. Incluse dans une réflexion plus globale portant sur les modalités d’intervention de la CCHB sur le parc privé ancien, elle permettra de convenir des outils pertinents à mobiliser en cas de décision d’intervention publique.